Adenclassifieds : Pourquoi un Cabinet spécialisé Génie Energétique et Climatique ?

Source : ADENCLASSIFIEDS pour le site KELJOB février 2007
Interview de : Pierre TRIAU, Consultant Associé – Responsable Développement

KELJOB : Monsieur TRIAU, votre société Avantage Consulting fait, semble t’il, partie des très rares cabinets ultra spécialisés sur le secteur du BTP puisque vous travaillez exclusivement sur les secteurs du Génie Energétique et Climatique ? Pouvez vous nous expliquer le choix de ce positionnement et de cette stratégie ?
P. TRIAU : Effectivement, notre domaine d’intervention s’adresse uniquement aux entreprises du Génie Energétique et climatique. Contrairement à l’approche des cabinets dits généralistes nous avons fait le choix d’une réelle expertise métier. Nous connaissons parfaitement le métier de nos clients, leur environnement et leur quotidien. Notre légitimé repose sur une parfaite connaissance de leur problématique de recrutement et des profils recherchés. A titre d’exemple, si nous sommes sollicités pour un poste de Chargé d’affaires climatisation travaux nous savons précisément quelle est la journée de travail type du candidat recherché.

KELJOB : Pouvez vous nous dire quels types d’entreprises font appel à vos services et quels sont exactement leurs métiers ?
P. TRIAU : Très simplement, les entreprises qui viennent vers nous interviennent dans le domaine du chauffage, de la climatisation, de la ventilation, du froid, de l’énergie au sens large et de toutes les activités connexes. Ces entreprises peuvent être des constructeurs, des distributeurs, des bureaux d’études, des installateurs ou des exploitants. Dans ce périmètre nous intervenons tant pour des groupes majeurs que pour des PME régionales.

KELJOB : Pouvez vous nous donner quelques références de clients ?
P. TRIAU : Non. Nos clients nous font aussi confiance pour notre discrétion.

KELJOB : Quels sont les profils que vous recherchez ?
P. TRIAU : Nous recherchons en permanence des profils assez variés : techniciens, technico-commerciaux, management, et ceci à tous niveaux de formation et d’expérience. Tous ces profils ayant le point commun de nécessiter une expertise du métier et / ou du secteur d’activité. Nous intervenons dans un contexte de pénurie. Pour illustrer cet aspect, le SNEFFCA fait état du manque d’environ 4500 techniciens en climatisation sur la seule Ile de France à fin 2006. Ce phénomène touche tous les types et niveaux de postes concernés par nos recherches.

KELJOB : Compte tenu de cet environnement quelles sont les méthodes de recherche que vous privilégiez ?
P. TRIAU : La méthode de recherche privilégiée par Avantage Consulting est très logiquement « l’approche directe ». Nous sommes véritablement un Cabinet de « chasseurs de têtes ». Comme je vous l’indiquais précédemment nous sommes sur un marché de pénurie qui nécessite de mettre en œuvre une méthodologie appropriée.

KELJOB : Est-ce à dire que vous n’utilisez pas les méthodes de recherche plus traditionnelles ?
P. TRIAU : Si, bien entendu, en complément de l’approche directe nous passons des annonces, nous menons des recherches sur les cvthèques de sites généralistes ou spécialisés et nous interrogeons nos propres base de données mais nous n’en attendons pas un résultat immédiat. Notre démarche sur ce point s’inscrit dans le moyen et long terme. Pour le moyen terme, développer de nouvelles pistes de chasse. Pour le long terme, enrichir nos bases de données et renforcer et actualiser notre connaissance du secteur. A ce titre, notre ultra spécialisation nous confère un atout : le travail que nous réalisons aujourd’hui nous servira demain. Nous ne travaillons jamais dans un objectif exclusivement à court terme.

KELJOB : À ce propos, je souhaiterais savoir comment est structuré votre cabinet ?
P. TRIAU : Avantage Consulting est actuellement composé de quatre consultants et de trois attaché (es) de recherche (plus deux stagiaires en permanence). L’ensemble du cabinet est organisé autour de notre méthodologie d’approche directe, les moyens humains, opérationnels, informatiques, et de communication tendent vers cette seule stratégie. Paradoxalement, bien que nous soyons un petit cabinet et compte tenu de notre niche, je pense que nous sommes à ce jour la plus grosse structure en France à déployer 100% de son temps, et de ses moyens à ce segment d’activité.

KELJOB : Quelles sont les qualités demandées à un Consultant pour intégrer votre cabinet ?
P. TRIAU : Excusez moi, mais je vais manquer terriblement d’originalité : avoir une expérience professionnelle réussie sur le secteur du génie énergétique ou climatique de préférence à des fonctions commerciales et / ou de management.

KELJOB : Et une expérience ressources humaines ?
P. TRIAU : Bienvenue, mais pas du tout indispensable. Je parlerais plutôt d’une vraie sensibilité aux ressources humaines. D’ailleurs soyons clairs, la plus grande majorité de nos clients sait parfaitement recruter. Notre mission première est de leur permettre le contact avec les profils les plus adaptés et ceci le plus efficacement possible dans un contexte ou ils sont extrêmement rares.

KELJOB : Enfin et pour terminer, quelles sont vos perspectives de développement et êtes vous tenté par une diversification ?
P. TRIAU : La diversification n’est absolument pas à l’ordre du jour et me paraîtrait incohérente et contre nature compte tenu de notre positionnement. Cependant, il ne faut jamais dire « fontaine je ne boirais pas de ton eau », et ce pourrait être éventuellement le fait de saisir une véritable opportunité essentiellement humaine. En ce qui concerne les perspectives de développement, aux vues de notre charge de travail, nous sommes en veille permanente pour l’intégration d’un(e) consultant(e) et d’attachés de recherche.